Travaux en hauteur

La réglementation ne donne pas de définition des travaux en hauteur. C’est à l’employeur de rechercher l’existence d’un risque de chute de hauteur lors de l’évaluation des risques. Le Code du travail précise les règles à suivre pour la conception, l’aménagement et l’utilisation des lieux de travail et pour la conception et l’utilisation d’équipements pour le travail en hauteur. Des règles particulières s’appliquent au secteur du BTP et à certaines catégories de travailleurs.


Formation travaux en hauteur : Prévention des risques

Les chutes avec dénivellation constituent en effet la seconde cause d'accidents du travail mortels, après ceux liés à la circulation routière. Si le BTP et le secteur des travaux neufs restent très exposés, de nombreux autres secteurs sont également concernés à travers les activités de "fonctionnement" : interventions d'usage, maintenance, travaux de nettoyage, etc.

Pour être le plus efficace possible, la prévention des risques de chutes doit faire l'objet d'une analyse a priori lors de la conception des lieux et situations de travail, ainsi que d'une analyse des postes et des modes opératoires pour les travaux neufs et d'installation, comme pour les travaux de fonctionnement ou de maintenance.

Travaux en hauteur

Travaux en hauteur

Antilles Formations Contrôles en Martinique

Programme de formation
Je demande un devis La prévention des risques de chutes de hauteur ne concerne pas que le BTP. Même si ce secteur continue de représenter les risques les plus significatifs d'un point de vue statistique, les travaux sur charpentes, toits, pylônes, échafaudages, passerelles, escaliers... représentent autant d'activités à risques.